Football américainSport

Super Bowl 2020 : victoire pour Kansas City, cinquante ans après leur premier titre

Kansas City a remporté pour la deuxième fois de son histoire le Super Bowl, la finale de la Ligue nationale professionnelle de football américain (NFL), en battant San Francisco (31-20), dimanche 2 février, à Miami (Floride).

Le quarterback Patrick Mahomes, auteur de deux lancers convertis en « touchdowns » dans le quatrième et dernier quart-temps de la rencontre, permettant ainsi à son équipe de combler un déficit de dix points, a été le héros des Chiefs. La franchise du Missouri est sacrée au terme d’une finale au suspense haletant, cinquante ans après son premier titre acquis aux dépens des Vikings de Minnesota.

Après trois quart-temps joués dans un inconfort total, plaqué quatre fois, intercepté deux fois, Patrick Mahomes a d’abord réussi un lancer crucial sur une troisième tentative (« down ») pour laquelle il avait 15 yards à gagner ; son lancer a trouvé son coéquipier le receveur Tyreek Hill 44 yards plus loin. Il a ensuite parfaitement fini le travail avec une offrande au « tight end » Travis Kelce (17-20). Mais il restait encore trois points à combler.

Gagnant en confiance, les Chiefs, qui avaient démontré durant ces play-offs leur capacité à renverser des situations compromises – au tour précédent, en finale de conférence, ils avaient triomphé des Houston Texans (51-31) après avoir été menés (0-24) – s’offraient un autre récital sous la baguette du chef d’orchestre Mahomes. Grâce à quatre passes consécutives, ils remontaient cinquante yards, le running-back Damien Williams pénétrant ensuite dans l’en-but des 49ers pour un nouveau touchdown (24-20). Ce dernier devait ensuite donner le coup de grâce en scorant derechef dans les dernières minutes de la rencontre grâce à une course de 38 yards.

Comme chaque année, le spectacle offert à la mi-temps du match était aussi attendu que la rencontre de football elle-même. Et après une prestation du groupe Maroon 5 peu enthousiasmante l’an passé, les chanteuses latino Shakira et Jenifer Lopez ont fait le show au cours de quinze minutes agrémentées de déhanchés endiablés et enchaînés au rythme de leurs plus grands succès.

A chaque Super Bowl, aussi, son lot de publicités plus ou moins réussies. Pour cette édition, année d’élection présidentielle oblige, Donald Trump avait aussi droit à son show – une interview sur la chaîne Fox juste avant le match puis deux publicités de campagne de 30 secondes chacune. Chez les démocrates, c’est le milliardaire Michael Bloomberg qui, fidèle à sa stratégie d’invasion des écrans, a gratifié les Américains d’une minute de requiem pour un meilleur contrôle des armes à feu.

Du côté des marques, qui déboursent des millions de dollars pour quelques secondes de spot publicitaire, c’est Jeep qui a réussi son coup en offrant à Bill Murray un tour de piste de plus dans une nouvelle version du film Un Jour sans fin, un classique du cinéma américain des années 1990.

Source: lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer