Tout savoir sur la photographie

Autres articles
1 De 141

Au XIXe siècle, des visionnaires s’attèlent à fixer la réalité sur des surfaces photosensibles. Petite mise au point.

De la chambre noire au daguerréotype

Dès l’Antiquité, le principede la chambre noire est connu. Il permet d’obtenir la projection inversée d’un décor, visible sur le fond blanc, grâce à un petit trou percé sur le côté d’une boîte fermée. S’appuyant sur ce principe et sur la découverte, en 1727, de la sensibilité des sels d’argent à la lumière, le Français Nicéphore Niepce met au point vers 1824 le premier procédé photographique (du grec phôtos, lumière, et graphein, écrire). Le temps de pose dure plusieurs jours ! En 1839, le daguerréotype de Louis Daguerre est présenté à l’Académie des sciences. Sa photo sur plaque d’argent, version améliorée de l’invention de Niepce, réduit la pose à trente minutes.

La toute première photo voit le jour dans la chambre noire d’un inventeur français, Nicéphore Niepce. MUSÉE NICÉPHORE NIÉPCE/CHÂLONS-SUR-SAÔNE

Et la couleur fut !

Plusieurs découvertesayant permis de résoudre des problèmes qualitatifs, les scientifiques s’attaquent au défi de la couleur. En 1869, Louis Ducos du Hauron obtient une première photo polychrome en superposant trois images prises à travers des filtres rouge, bleu et jaune. Il faut toutefois attendre l’invention de la plaque autochrome en 1904 par les frères Lumière (inventeurs du cinématographe neuf ans plus tôt), pour obtenir directement des clichés en couleurs sur une plaque de verre. En 1935, la société Agfa reprend le principe trichrome pour ses pellicules Agfacolor. Racheté par Kodak, il sera amélioré et commercialisé sous le nom Kodachrome.

L’ère numérique

Une véritable révolution, en 1981, secoue le monde de la photographie, avec la sortie du premier appareil numérique, le Mavica de Sony. Cette technologie innovante ne repose plus sur des procédés physico-chimiques mais sur l’informatique. Le film sensible cède la place à des capteurs qui analysent les images, transformées en séries de points nommés pixels. Avec cette technique très souple, un monde de possibilités s’offre aux utilisateurs, notamment pour les traitements et les retouches. La photographie devient un fichier numérique que l’on peut envoyer, dupliquer… ou imprimer, pour les nostalgiques du papier !

Le retour du Polaroid

Le premier appareil photo instantané voit le jour en 1947. Il permet d’obtenir un tirage papier à peine quelques secondes après la prise de vue. Marque emblématique de cette technologie, Polaroid connaît son heure de gloire dans les années 1980. Rescapée – de justesse – face à la déferlante numérique, elle s’offre en 2020 une nouvelle identité, grâce à la gamme Polaroid Now, avec évidemment une mise au point automatique.

Le Polaroid. POLAROID

A lire aussi :

Appareils photos instantanés : lequel choisir ?
Photos papier, diapos et vidéos : comment sauvegarder vos souvenirs ?
Instantané, compacts, hybrides ou reflex… 6 nouveaux appareils photo et leurs usages

Article paru dans le numéro Femme Actuelle Jeux Histoire n°16 novembre-décembre 2020

Source: Femmeactuelle.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus