Santé

Tout sur le DripStick, ou éponge à sperme, qui cartonne sur Tik Tok

Publicité

Tout sur le DripStick, ou éponge à sperme, qui cartonne sur Tik Tok

Utiliser l'aloe vera pour apaiser la peau

Covid-19 : comment obtenir son pass sanitaire européen ?

Après un rapport sexuel avec pénétration et sans protection, nombre de femmes procèdent à un petit nettoyage en règle, à la douche ou aux toilettes. En cause, le sperme qui s’écoule du vagin, un phénomène qui peut être assez désagréable et qui peut s’étaler durant plusieurs heures après le rapport. Sachant que le volume d’un éjaculat varie de 2 à 6 millilitres, soit l’équivalent d’une cuillèrée à café, beaucoup mettent un protège-slip pour éviter les mauvaises surprises.

C’est pour éviter ce petit phénomène pas toujours très agréable que le dispositif Dripstick a été inventé. Disponible à la vente Outre-Atlantique depuis 2019, le Dripstick a été créé par une startupeuse américaine, Frances Tang. Il se présente comme un petit tampon en mousse blanche, portée par un bâton (stick), qu’il faut insérer dans son vagin après un rapport pour récolter le sperme. Pas besoin de le laisser en place très longtemps, quelques secondes suffisent, comme en témoigne une vidéo “test” réalisée avec du blanc d’oeuf, dont la viscosité peut s’apparenter à celle du sperme. On peut choisir de tourner le dispositif à l’intérieur du vagin si on le souhaite. 

Publicité

Il refait surface sur Tik Tok suite à la vidéo d’une employée de la marque fondée par Frances Tang : Awkwards Essentials (que l’on pourrait traduire par “les bizarreries indispensables”).

@awkwardessentials

Reply to @rolesdecanelasincanela founded by a founder… how innovative. it’s also called dripstick i forgot that part

♬ original sound – awkward essentials

Étonnante, cette innovation peut sembler un peu superflue. Il est vrai qu’un protège-slip dans le sous-vêtement ou une petite toilette après le rapport peut suffire. Parfois, cependant, le sperme met plusieurs heures à s’écouler de l’orifice vaginal. Pas très glamour que de sentir la semence masculine couler alors que l’on est dans le bus, au travail ou dans toute autre situation sociale. Aussi de nombreuses femmes ont-elles fait part de leur satisfaction quant à l’existence du Dripstick, sur le site de la marque. Notons qu’il peut également s’utiliser après un acte médical ayant nécessité du lubrifiant : échographie endovaginale, rééducation périnéale…

Attention à ne pas se méprendre, toutefois : le Dripstick n’est pas un dispositif contraceptif, il n’empêche pas la survenue d’une grossesse ! Mieux vaudrait également l’utiliser modérément et en douceur pour ne pas endommager l’équilibre vaginal.

Source: SanteMagazine.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page