Troubles digestifs après le jeûne et les moyens de les prévenir.

Troubles digestifs après le jeûne et les moyens de les prévenir.

Question :  Nombreux sont ceux qui souffrent de maux juste après la fin du  jeûne du mois de Ramadan. Les maladies intestinales augmentent. Quelle est donc la façon sûre de passer du jeûne à la rupture de ce jeûne sans subir aucun mal? Moi, par exemple, j’ai contracté un catarrhe intestinal. Et cette année, ma mère a été atteinte le premier jour de la ‘Eid de frissons et de douleurs au côlon et à l’anus ; ces douleurs peuvent aller jusqu’à l’estomac et elle ne retrouve le repos et la tranquillité qu’après être allée aux toilettes ; suite à cela, elle a jeûné les six jours de jeûne surérogatoire du mois de Chawwaal, et s’est sentie mieux, sachant qu’elle est atteinte d’hyperthyroïdie.

Réponse :
Louange à Allah. Paix et Salut sur Son Prophète.
Au Nom d’Allah Clément et Miséricordieux
Chère soeur,
Assalamo alikom wa Rahmatullah wa Barakatoh.
Beaucoup de gens peuvent être atteints de troubles digestifs après la fin du mois du jeûne et cela est dû au fait que l’estomac s’était habitué au repos durant la journée et pour une période qui peut aller jusqu’à 12 heures ou même plus, et que durant cette période, le volume de l’estomac diminue. Après le mois de jeûne, durant les premiers jours, la quantité d’aliments solides et de boissons que l’on consomme augmente. De plus les enfants sortent durant les jours de la ‘Eid et il se peut qu’ils consomment de la nourriture en dehors de la maison ; or ces aliments peuvent ne pas être propres ou salubres, et causer des troubles digestifs.
Il en est de même pour le côlon car les personnes atteintes de colite spasmodique se sentent reposées durant le jeûne. Par contre après la fin du mois du jeûne, il leur devient difficile de suivre une certaine discipline et de s’éloigner des aliments qui irritent le côlon. Certains plats épicés l’irritent et des gens ne peuvent supporter la consommation de lait qui irrite également le côlon et provoque d’autres symptômes. C’est ce qui est arrivé à votre mère et lorsqu’elle a jeûné les six jours de jeûne surérogatoire, elle s’est sentie soulagée.  
 Voilà pourquoi nous devons tenir compte de ces questions hygiéniques dans les premiers jours qui suivent le mois du jeûne afin que l’estomac et l’appareil digestif s’habituent à cette nouvelle situation. Cela prend quelques jours. Ne bourrons donc pas notre estomac et ne troublons pas notre appareil digestif par une trop grande consommation d’aliments solides et de boissons.
A noter que, comme votre mère est atteinte d’hyperthyroïdie, elle doit prendre les médicaments ad hoc. Les personnes atteintes de cette maladie souffrent de diarrhée, comme vous le savez, si la maladie est devenue incontrôlable.
 Nous demandons à Allah, Exalté soit-Il, de guérir votre noble mère.
Autres articles
1 De 102
Source: islamweb.net

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus