Un Américain paye ses études en vendant ses cartes Pokémon 80.000 dollars

Cela équivaut à 65.000 euros environ. [Capture d’écran Twitter / @fox5dc].

Une petite fortune et de quoi potasser paisiblement. Caleb King, un jeune Américain originaire d’Atlanta (Sud des Etats-Unis) a récemment revendu une partie de sa collection de cartes Pokémon pour pouvoir financer ses études de médecine. Et avec 80.000 dollars récoltés, son futur semble en effet assuré.

Dans un pays où les études universitaires sont souvent un gouffre financier, cette somme, qui correspond à un peu plus de 65.000 euros, est ainsi plus que bienvenue.

La décision ne fut pas facile à prendre pour Caleb King, étant donné que le jeune homme collectionnait des cartes Pokémon depuis ses 6 ans, mais il a vite compris qu’elles pouvaient être un très bon investissement.

D’ailleurs, le jeune homme avait même acheté des cartes rares en 2016, pour un montant de plusieurs milliers de dollars, en se disant déjà qu’il pourrait plus tard les revendre.

Reste que Caleb était loin de se douter que ces petits monstres japonais, tirés du jeu vidéo, allaient s’apparenter à un véritable trésor.

Il lui reste des cartes en réserve

Aujourd’hui étudiant, se destinant à la médecine en vue de devenir chirurgien orthopédique, il a indiqué à la chaîne locale FOX 5 Atlanta, que sans ces cartes, il lui aurait en effet été beaucoup plus difficile de payer les frais de scolarité demandés par l’université de Géorgie.

En cas de coup dur, Caleb King a même de quoi s’assurer un bénéfice supplémentaire puisqu’il possède encore quelques cartes rares qu’il estime à quelque 50.000 dollars (environ 41.000 euros).

Il confie d’ailleurs à demi-mot être en possession d’une première édition de Pikachu particulièrement rare «qui pourrait atteindre environ 20.000 dollars (16.000 euros)».

Retrouvez toute l’actualité insolite ICI
Autres articles
1 De 420
Source: cnews.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus