Religion

Un précieux conseil

Publicité

Un précieux conseil

‘Uqba ibn Amir (Radhiya Allahou anhou) a dit : J’ai demandé au Messager d’Allah () comment réaliser mon salut ? Il m’a répondu : «  Retiens ta langue,  reste chez toi et pleure sur ton péché ! » (Rapporté par Ahmed, At-Tirmdhi et At-Tabarani  et qualifié d’authentique par Al-Albani dans Sahih Al-Jami’) 

Chers frères comme on a besoin de garder à l’esprit ce conseil que le Messager d’Allah () a prodigué à l’un de nos frères, à l’un de ses nobles Compagnons  venu lui demander comment réaliser son salut ? Comment être sauvé demain ? Surtout en ce mois béni où le Prophète () nous apprend que le jeûne n’est pas une simple abstinence de manger, boire et d’avoir des rapports sexuels, mais que le jeûne est surtout retenir sa langue.
« Celui qui ne laisse pas le mensonge, sa mise en pratique et l’ignorance, Allah n’a pas besoin qu’il laisse sa nourriture et sa boisson. » (Boukhari)
 « Pendant le Jeûne, vous ne devez pas vous laisser aller à des discours obscènes ou à des violences de langage. Si quelqu’un vous insulte ou vous cherche querelle, répondez-lui : « je jeûne, aujourd’hui ».» (Boukhari et Muslim)
Un jour, le Prophète ()  entendit deux femmes qui jeûnaient médire sur une autre. Il dit : « Ces deux femmes s’abstiennent de ce que Dieu leur ordonne de faire, et font ce que Dieu leur défend de faire« . (Ahmed et Ibn Abi Dounya)
« Il se peut qu’un homme ne récolte de son jeûne que la faim et la soif ». (Ahmed, ibn Majah, An-Nassa, ibn Khouzayma et Al-Hakim et qualifié d’authentique par Al-Albani)
 
 
Chers frères ! Ne pleurons pas à cause des péchés des autres, ne versons pas de fausses larmes à cause de leurs péchés. Si les limites tracées par Allah étaient réellement importantes pour nous, nous pleurerions pour nos propres péchés. Si chacun de nous faisait son propre examen de conscience, il jugerait qu’il est le pire homme sur terre. Par conséquent, nous devons nourrir de bonnes présomptions envers nos frères, envers tous les serviteurs d’Allah, Exalté soit-Il, tout en nous tournant vers nous-mêmes pour nous amender et pour rectifier nos propres défauts.
Source: islamweb.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page