En ce Moment

Vendée : Il crée une table de pique-nique éco-responsable et modulable

Publicité
Deux enfants bien installés sur la table éco-responsable.
Deux enfants bien installés sur la table éco-responsable. — Mathieu Decottignies
  • Un Vendéen de 43 ans a créé une table de pique-nique éco-responsable, design et modulable.
  • Lancée en pleine crise sanitaire et économique, son entreprise peine encore à décoller.
  • Un financement participatif a été lancé sur Ulule, lequel s’achève dans cinq jours.

Pour Mathieu Decottignies, ce Vendéen de 43 ans, la prise de conscience est survenue « il y a trois ou quatre ans » lors d’un dimanche sur l’Ile de Ré dans un décor de carte postale. « On devait manger dans un restaurant sur le port de
Saint-Martin-de-Ré, mais toutes les tables étaient bondées. Ma femme me propose de prendre la table de pique-nique bleue achetée quelques jours avant en grande surface… » La petite famille s’installe à côté du chenal. « On était cent fois mieux là que sur une terrasse, entassés avec plein d’autres gens. » Le cadre idyllique n’empêche pourtant pas cet ancien salarié de l’industrie du textile pour enfants, sensible à l’éco-responsabilité, de pester… « Je me suis dit : “Mais comment peut-on être dans un endroit aussi beau et se servir d’une table fabriquée en Chine, de mauvaise qualité et en plastique ? On avait acheté du moche et non recyclable pour aller dans un bel endroit. »

La table de pique-nique éco-responsable, design et modulable.
La table de pique-nique éco-responsable, design et modulable. – Mathieu Decottignies

Le père de famille se met en tête alors d’inventer une table de pique-nique respectueuse de l’environnement après s’être rendu compte qu’il n’y avait rien de tel sur le marché. En février 2020, il fonde l’entreprise Dezyco à Fontenay-le-Comte en
Vendée. A l’aide d’un cabinet d’ingénieurs, il imagine une table éco-responsable et design (avec quatre tabourets intégrés). « Elle est conçue pour s’intégrer dans différents intérieurs », précise Mathieu Decottignies. Table de pique-nique, basse, d’appoint et pliante, le produit est modulable et surtout respectueux de l’écologie. « On a supprimé 95 % des plastiques de la version de la “fameuse” table bleue, insiste le chef d’entreprise vendéen. Il y a quatre petites rondelles en plastique, c’est tout. » Le produit est fabriqué en bois et en aluminium, les pièces venant toutes de la région
Pays-de-la-Loire. « Notre table est plus stable, plus robuste et n’est pas jetable. C’est en cela qu’elle est aussi éco-responsable. Il n’y a pas d’obsolescence programmée avec elle. »

Des campings et des entreprises intéressées

Lauréat du réseau entreprendre Vendée en 2019, l’entrepreneur a bénéficié, en plus d’aides financières, de l’accompagnement et des conseils d’un chef d’entreprise. Une aide particulièrement précieuse quand on se lance dans un contexte sanitaire et économique aussi compliqué. Le premier confinement en mars 2020 a ralenti le développement technique du produit, le deuxième en fin d’année, la croissance commerciale et, lors du dernier début avril, les commandes de certains clients ont été repoussées. « Je me suis pris toutes les vagues, c’est une vraie bataille au quotidien. »

Mathieu Decottignies a lancé une campagne Ulule de financement participatif qui s’achève dimanche. Dix-huit tables sont vendues, il en reste encore sept pour remplir l’objectif des 10.000 euros. Son produit, qui coûte 429 euros (
tarifs préférentiels sur Ulule), a aussi retenu l’attention de campings (5 tables vendues) et de certaines entreprises (3 vendues).

Source: 20minutes.fr
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page