Santé

Virus Yezo : la nouvelle maladie qui inquiète le Japon

Publicité

Le patient avait alors informé l’équipe médicale avoir été piqué par une tique lors d’une promenade.

Julien, Parkinson à 41 ans

Tests anti-coronavirus payants : à partir de quand et à quel prix ?

Alors que le monde entier se bat toujours contre la Covid-19, un nouveau virus pourrait bien rapidement se faire connaître. Ce virus, identifié au Japon, est transmis parles tiques. Il est le premier de ce type connu à infecter l’Homme. Le virus Yezo commence à inquiéter le Japon. « Au moins sept personnes ont été infectées depuis 2014 », rapporte le professeur Keita Matsuno de l’université de Hokkaido, berceau de ce virus identifié en 2019. Le chercheur se veut rassurant et précise qu’aucun décès n’est à déplorer pour le moment.

Cette année-là, un homme d’une quarantaine d’années avait été admis aux urgences à cause d’une forte fièvre et de douleurs aux jambes. En plus d’une forte fièvre, le virus provoque un dysfonctionnement du foie et une diminution des plaquettes sanguines et des leucocytes.

Publicité

Un virus de type orthonairovirus

Le patient avait alors informé l’équipe médicale avoir été piqué par une tique lors d’une promenade. Grâce à cette précision, les médecins avaient alors pu remonter l’origine du virus et l’identifier précisément. Une seconde contamination avait été rapportée dans cette zone géographique. L’analyse virologique avait alors confirmé la présence d’un nouveau virus de type orthonairovirus, un virus à ARN contenant une quarantaine de virus.

Le professeur Keita Matsuno précise d’ailleurs que « c’est la première fois que l’on détecte une infection endémique associée à un orthonairovirus ». Une étude sur ce sujet a été publiée dans la revue Nature Communications. Le chercheur met en garde sur une possible propagation, pour lui il est « très probable que la maladie soit présente au-delà d’Hokkaido, et nous devons donc enquêter de toute urgence sur sa propagation ». Le premier geste à réaliser est de se protéger contre les tiques lors des promenades en portant des vêtements longs et en utilisant des répulsifs.

Source: SanteMagazine.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page