Vitamine K : pourquoi est-elle si importante pour la santé et où la trouve-t-on ?

Une récente étude néerlandaise révèle un lien entre carence en vitamine K et risque de développer une forme grave du coronavirus. Découvrez à quoi sert la vitamine K et dans quels aliments on la trouve.

Vitamine K : à quoi sert-elle ?

La vitamine K, fait partie des vitamines liposolubles, au même titre que la vitamine A, la vitamine D et la vitamine E. Une vitamine liposoluble désigne une vitamine soluble dans les graisses, et qui peut être stockée par l’organisme.

La vitamine K joue un rôle important dans la coagulation sanguine et dans la minéralisation osseuse.

Il existe plusieurs types de vitamines K :

  • La vitamine K1 : on la trouve dans les aliments d’origine végétale
  • La vitamine K2 : elle est synthétisée par les bactéries intestinales

Si l’organisme a la capacité de stocker de la vitamine K, les réserves (dans le foie, les surrénales, les poumons, la moelle osseuse, les reins…) ne sont pas très importantes, et doivent être régulièrement renouvelées.

Mais les besoins chez l’adulte n’étant pas très élevés, si la synthèse par la flore intestinale se fait correctement, et que la personne a une alimentation équilibrée et variée, les risques de carences sont faibles.

Dans quels aliments trouve-t-on de la vitamine K ?

Les aliments où l’on trouve une quantité intéressante de vitamine K sont les aliments d’origine végétale comme :

  • Les épinards
  • Le chou vert
  • Les asperges
  • Le chou kale
  • Les graines de soja
  • Les myrtilles
  • Les brocolis
  • Les haricots verts
  • Les choux de Bruxelles
  • Le chou rouge
  • La salade verte
  • Le thé vert

On en trouve également dans le foie-de-bœuf ou encore dans le jaune d’œuf, (liste non-exhaustive).

Vitamine K et carences

Comme expliqué précédemment, l’organisme n’a pas besoin d’une grande quantité de vitamine K pour être en bonne santé, mais une carence peut survenir dans certains cas :

  • Chez les nourrissons
  • En cas d’apports alimentaires insuffisants, couplés à la prise d’un traitement antibiotique prolongé
  • En cas de traitements médicamenteux qui peuvent interférer avec la synthétisation de la vitamine K
  • Chez les patients atteint de la mucoviscidose
  • Chez les patients atteints de pathologies de l’intestin

Covid-19 : un lien entre carence en vitamine K et forme sévère du coronavirus

Dans ce contexte de crise sanitaire, la vitamine K revient sur le devant de la scène. En effet, une récente étude néerlandaise révèle qu’une carence en vitamine K pourrait augmenter les risques de développer une forme sévère du Covid-19.

En comparant un groupe de 134 patients hospitalisés pour des symptômes du coronavirus et un groupe de 184 personnes en bonne santé, les chercheurs ont pu observer qu’un faible taux de vitamine K dans l’organisme était associé à des formes graves de la maladie. D’autres recherches sont maintenant nécessaires afin de confirmer ces premiers résultats, relayés par The Guardian.

Découvrez les 15 aliments qui contiennent le plus de vitamine K

A lire aussi :

Vitamines, minéraux… Avez-vous votre dose ? Faites le test

3 astuces pour booster son immunité grâce à l’alimentation

Diète verte : les bienfaits de cette méthode et les conseils d’une nutritionniste pour s’y mettre

Source: Femmeactuelle.fr

- Pub -

- Pub -

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Voir Plus